Au théâtre tout est possible…

Autrice, blogueuse, organisatrice de soirées, mais avant tout Dominatrice et femme aux multiples facettes.

Tout le monde porte un masque et joue de politesse bien lissée… Et si nous pouvions être nous-même le temps d’une séance, sans aucun jugement, sans la crainte du regard des autres…

DRH intransigeante, infirmière perverse, professeure d’école et pourquoi pas mère supérieure qui vous punira de vos nombreux péchés.

Je joue, je bouscule les tabous, je crée et je scénarise pour votre plaisir et le Mien…

Oserez-vous jouer ?

“Tout ce qu’il se passe dans mon petit théâtre reste dans mon théâtre…”

Divins tourments… ou pas…

Griffer, pincer, chatouiller… plaisir ou torture ?

Quelle étrange sensation que la caresse de la brûlure
Les gouttes de cire tombent sur votre peau, elles atterrissent sur votre ventre, votre sexe…
le premier contact est violent… brulant… Mais ça ne dure qu’un court instant
Elles sont comme des galets que je jette sur la surface de l’eau,
leur atterrissage est rude pour laisser la place à des ondes de plaisirs
plus la cire tombe plus les ondes sont puissantes et pénétrantes…
Laissant remonter une divine sensation tout le long de votre échine

Vous faire vibrer jusqu’à ce que vous fassiez acte de reddition…

Morsures de cuir…

Il y a dans le BDSM une multitude de pratiques et nous avons toutes et tous nos préférées que l’on soit donneur ou receveur. Certains aiment les cordes, d’autres les jeux de bougies, j’ai une passion pour les floggers et surtout les martinets. J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour cette pratique. J’ai une véritable relation avec ces “jouets” que je fais réaliser spécialement pour moi et j’aime surtout les manier par paire, en florentine, que ce soit  de “simples martinets” ou d’autres plus difficiles à utiliser, chaque paire que je possède a son propre rôle, provoque des sensations différentes, il n’y a pas de doublon.

Tous mes martinets sont fabriqués par un artisan avec des matériaux de qualités. Je lui expose mon idée, je lui décris les sensations que je veux provoquer et la manière dont je voudrais les utiliser, il me donne son avis et il me guide dans le choix du cuir, du poids, certains d’entre eux sont lourds et d’autres plus légers, avec des lanières longues ou courtes et de différentes épaisseurs selon mon besoin. Tous ces paramètres sont importants.

Il en est de même pour les fouets que j’utilise plus rarement. Ils sont réservés aux masochistes et provoquent des marques. j’aime maitriser votre douleur pour la transformer en plaisir et vous permettre de lâcher prise et de vous abandonner.

Tous droits réservés ©️ Lady Solale 2021