Divins tourments… ou pas…

Griffer, pincer, chatouiller… plaisir ou torture ?

Quelle étrange sensation que la caresse de la brûlure
Les gouttes de cire tombent sur votre peau, elles atterrissent sur votre ventre, votre sexe…
le premier contact est violent… brulant… Mais ça ne dure qu’un court instant
Elles sont comme des galets que je jette sur la surface de l’eau,
leur atterrissage est rude pour laisser la place à des ondes de plaisirs
plus la cire tombe plus les ondes sont puissantes et pénétrantes…
Laissant remonter une divine sensation tout le long de votre échine

Vous faire vibrer jusqu’à ce que vous fassiez acte de reddition…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s